Français | Español | English
María Luisa Swayne
 
 
Maria Luisa Swayne entretient avec ses toiles un rapport rituel qui n’est pas sans rappeler les degrés d’initiation que connaissaient les apprentis des ateliers de la renaissance, époque ou naissait la notion d’artiste tandis que survivait encore celle d’artisan. Maria Luisa prépare toiles, apposant des multiples couches, mélangeant les pigments…Ce cérémonial trouve ses sources dans deux préoccupations paradoxales.

Il s’agit de retrouver le plaisir direct de peindre, d’entretenir un rapport physique et charnel avec sa toile afin de laisser jaillir la pulsion créatrice. Mais dans le même temps, cette longue préparation artisanale que s’impose l’artiste lui permet de dépasser l’art spontané et de mettre en forme un projet créateur.

Ce projet vise toujours a mettre a jour des impressions qu’on ne peut éprouver par le raisonnement. Pour l’artiste, il importe peu que les formes aient un sens précis. Il y a même une volonté délibérée d’échapper à la figuration afin que l’intellectualisation ne vienne pas perturber la sensation. Le public doit être directement confontré au dialogue entre fond et surface, et à l’effet de sens qui s’en dégage. C’est pourquoi l’artiste refuse en général de donner un titre a ses ouvres, titre qui oriente le regard et limite le dialectique entre matériel et spirituel. L’artiste aura atteint son but si, pour le public, ses toiles sont « l’épiphanie » de sentiments universels.

Paris, France 2010

© 2014 María Luisa Swayne Diseo Web: BusElefante.Net